Coeur des sciences

UQAM

Là où la science devient culture!

ÎLOTS DE CHALEUR :

SUR LE TERRAIN

SECONDAIRE 1, 2, 3
3 périodes de cours
Animée par des étudiants de l’UQAM
Matériel d’observation et de mesure fourni

Les grandes enquêtes 
scientifiques

EN DIRECT, AU CŒUR DES SCIENCES OU PAR VIDÉOCONFÉRENCE
École

École secondaire Évangéline

Classe

Classe d'accueil, francisation

Adresse

11845 Boulevard de l'Acadie

Date et heure de l'enquête

20 mai, 14h25

L'école évangeline est-elle située dans un îlot de chaleur urbain?

Caractéristiques du quartier

 Evangeline thermique copie   Evangeline visible

Zones minéralisées :

Le boulevard de l’Acadie ; La rue Salaberry avec ses centres d’achat ; La proximité de notre école du Marché Central ; La proximité de l’autoroute 15.

Zones végétalisées:

 Le parc Marcelin Wilson ; La Rivière des Prairies.

Description de la zone minéralisée à l'étude :

 

Une partie du côté de l’école qui sert comme entrée à la cour arrière et à un petit stationnement.

 

Description de la zone végétalisée à l'étude :

 

Une partie gazonnée de la cour de l’école située à l’entrée principale.

 

Notre ou nos hypothèses de départ

 

1 équipe pense que l'école est située dans un îlot de chaleur :  1) On est proche du Marché Central, 2) On est situé sur la rue Acadie, où il y a une grande circulation de véhicule et des autobus.

 

Nos mesures et observations

Date : 20 mai, 14h25

Conditions météorologiques :
 case cochee Ensoleillé case non cocheePartiellement couvert   case non cochee Nuageux case cocheePluie
Température de l'air dans la zone minéralisée :

À l'ombre : 35° C

Au soleil : 48° C

Température de l'air dans la zone végétalisée :

À l'ombre : 22° C

Au soleil : 28° C

Comparaison entre la zone minéralisée et la zone végétalisée à proximité de notre école

Matériaux observés – Favorisent-ils le réchauffement ?

*Béton, Asphalte, brique, parce qu, 1) leur température dépasse d’une vingtaine de dégrées celle du gazon et des arbres que ce soit à l’ombre ou au soleil. 2) L’albédo est très faible.  Ceci se traduit par une absorption de la chaleur (plus la chaleur est absorbé et moins réfléchit plus la température ambiante augmente)

Morphologie urbaine - Favorise-elle le réchauffement ?

 

Oui, la façon dont la ville est construite autour de l’école favorise le réchauffement.  La majorité des murs de l’école sont orientés vers le sud et le sud ouest.  Ceci donne une exposition au soleil de midi et après midi pendant des longues heures surtout durant les saisons chaudes de l’année.  En plus il n’y a pas des arbres matures à côté de ces murs pour donner de l’ombre et aussi réduire la chaleur.

 

Circulation automobile - Favorise-elle le rafraichissement ou le réchauffement ?

La circulation joue  un rôle très important dans le réchauffement autour de notre école.  Les autos produisent beaucoup de gaz à effet de serre qui engendre une augmentation de la température.  En plus le métal est un élément absorbant de la chaleur. L’albédo du métal est faible Donc au lieu que la chaleur soit réfléchie, elle est absorbée, ce qui augmente la température de l’air ambiant. 

VégétationLa présence de végétaux favorise-elle le rafraichissement ou le réchauffement ?

La végétation, tel que arbres, arbustes, pelouse et plantes favorisent le rafraichissement  de l’air ambiant  Dans la zone végétalisée, la température de l’air était de 6 dégrée  de moins que la température de l’air dans la zone minéralisée, que ce soit à l’ombre ou au soleil.

Nos conclusions

 

La température élevée dans la zone minéralisée est dû au fait : (1) qu’il n’y a pas beaucoup de forêts ou de zone végétalisée autour de l’école, (2) qu’il ya une circulation importante de véhicules et (3) et qu'il y a des centres d’achats proche de l'école.  Ceci nous  permet de conclure que notre école se trouve dans un îlot de chaleur  

 

Nos recommandations

 

Nos équipes recommandent:

1) d’enlever une partie de l’asphalte et du béton qui se trouve au côté sud ouest de l’école  et de planter des arbres et des arbustes natives. 

2) d’enlever l’asphalte dans l’espace extérieur clôturés entre les gymnases et planter quelques grimpants et quelques arbustes.

3) préparer une campagne pour convaincre la ville de Montréal d’aménager une piste cyclable sur la rue Acadie pour réduire la circulation des automobiles et permettre aux élèves des écoles qui se situent aux alentours d’utiliser le vélo comme moyen de transport.

4) faire une campagne de sensibilisation à l’école pour inciter les adultes à utiliser le transport en commun ou/et le covoiturage.