Coeur des sciences

UQAM

Là où la science devient culture!

ÎLOTS DE CHALEUR :

SUR LE TERRAIN

SECONDAIRE 1, 2, 3
3 périodes de cours
Animée par des étudiants de l’UQAM
Matériel d’observation et de mesure fourni

Les grandes enquêtes 
scientifiques

EN DIRECT, AU CŒUR DES SCIENCES OU PAR VIDÉOCONFÉRENCE
École

Collège international Marie de France

Classe

secondaire 2

Adresse

4635, chemin Queen Mary, Montréal

Date et heure de l'enquête

Mercredi 14 mai 2014

Le college international marie de france est-il situé dans un îlot de chaleur urbain?

Caractéristiques du quartier

 Marie de France carte  Marie-de-France

Zones minéralisées :

Bâtiments, parking rue Queen Mary et Décarie.

Zones végétalisées:

Parc Mont-Royal, ville Mont-Royal (habitations, nombreux arbres)

 

Description de la zone minéralisée à l'étude :

Cour de l'école (asphalte et béton)

Description de la zone végétalisée à l'étude :

cours (terre, herbe, asphalte)

 

Notre ou nos hypothèses de départ

9  équipes sur 9 pensent que l'école n'est pas située dans un îlot de chaleur car  cause de la présence importante de végétation.

Nos mesures et observations

Date : Mercredi 14 mai 2014

Conditions météorologiques :
 case non cochee Ensoleillé case cochee Partiellement couvert case non cochee  Nuageux case non cochee Pluie

Comparaison entre la zone minéralisée et la zone végétalisée à proximité de notre école

Matériaux observés – Favorisent-ils le réchauffement ?

L'asphalte favorise le réchauffement à cause de la couleur sombre (albédo bas), et de son imperméabilité.

Morphologie urbaine - Favorise-elle le réchauffement ?

Les bâtiments favorisent le réchauffement.

Circulation automobile - Favorise-elle le réchauffement ?

Oui, car c'est une source de pollution + consommation d'énergie.

VégétationLa présence de végétaux favorise-elle le rafraichissement ?

Elle favorise le rafraichissement (zone d'ombre, évaporation réduite)

Nos conclusions

Notre école n'est pas dans un îlot de chaleur: importance des zones ''vertes'' favorisant le réchauffement.

Nos recommandations

Redistribuer les eaux de pluie sur les terrains.